vendredi 17 mai 2013

Noyés sous l'information

Les Echos
17 mai 2013

L'infobésité est-elle une nouvelle menace pour le cadre moderne ? Ce mot-valise a été inventé par l'écrivain américain David Shenk dès 1993 pour désigner le flot d'informations - souvent inutiles - qui finissent par ralentir la productivité et créer de l'anxiété.
"L'information, qui autrefois était aussi rare que le caviar, est désormais surabondante et de consommation courante, comme les pommes de terre", écrit Caroline Sauvajol-Rialland dans ce livre, dont la vocation est double. Les premiers chapitres dressent le constat de l'inflation informationnelle, en analysant à la fois les bénéfices et les risques - pour les organisations comme pour les individus. La seconde partie propose des solutions pour contenir le phénomène, à défaut de pouvoir réellement le combattre. Car, comme l'eau, l'information est devenue indispensable à l'homme... à condition qu'il sache éviter le déluge !

Benoit Georges

Aucun commentaire:

Publier un commentaire